Solaires

 

Les Solaires

« Autrefois, ce n'étaient déjà pas simples entre humains. Maintenant, même un grille-pain peut avoir la citoyenneté ! »

Une population hétéroclite

Avec la technologie, l'humanité s'est transformée et a produit de nouveaux êtres. Si la population terrienne n'a pas véritablement changé – seuls quelques cyborgs viennent apporter un peu d'exotisme – les Colonies ont embrassé le transhumanisme et le post-humanisme.

Ainsi, au sein des Colonies vivent sans discrimination : humains, cyborgs, réplicants, cybernétiques, chimères, hyper-hybrides, éthérés, intelligences artificielles sentientes…

Comme nous ne pouvons redéfinir le terme « Humanité » qui est encore largement utilisé par les terriens, nous emploieront le terme « Solaires » pour désigner l'ensemble de l'humanité et ses enfants.

La sentience

Dans Solaires, la sentience est une notion qui recouvre la capacité de perception, la capacité de raisonnement, la conscience de soi et son environnement, et la capacité d'empathie. Cette notion dépasse donc la simple intelligence et n'est pas sous le monopole de l'humain. Ainsi, dans Solaires, de nombreuses IA sont sentientes.

Cette notion est importante car c'est elle qui détermine la notion de personne dans les lois des Colonies. Par exemple, une IA sentiente est autant citoyenne qu'un humain non modifié.

C'est aussi l'une des raisons pour lesquelles il n'y a pratiquement aucun animal de compagnie dans les Colonies. Ces derniers se trouvant dans une zone grise difficile à trancher.

Enveloppes et intelligences

Pour la majorité des Solaires, chaque être est composé de deux éléments en interaction : l'intelligence et l'enveloppe.

L'intelligence est le moteur de décision et de compréhension d'un être. Il s'agit d'un processus, d'un motif (pattern) qui va effectuer les choix de la personne.

L'enveloppe peut être vue comme le corps, c'est la partie physique de l'être, pilotée par l'intelligence.

Ces deux éléments sont en interaction forte : c'est le phénomène d'embodiment.

Humain

S'ils sont très largement majoritaires sur Terre, les humains non modifiés sont devenus particulièrement rares dans les Colonies. La plupart ont fait le choix de ne pas être modifiés et vivent généralement dans des communautés isolées.

Cyborg

Les cyborgs sont des humains ayant reçus des implants cybernétiques. Ces implants améliorent leurs capacités et leur permettent généralement d'être connectés sur le réseau.

Il est important de comprendre que la cybernétique n'est plus utilisée dans les Colonies pour corriger ou réparer : les biotechnologies sont en effet devenues suffisantes pour remplacer tout organe endommagé ou défectueux par une copie conforme. Tous les implants sont désormais des améliorations ou ont une fonction esthétique.

Les cyborgs sont, de loin, les êtres majoritaires dans les Colonies. Par ailleurs, une grande proportion d'entre eux sont nés sur Terre.

Cybernétique

Entièrement robotiques, les cybernétiques abritent généralement des intelligences artificielles ou des esprits humains émulés. Dans ce dernier cas, ils sont souvent appelés cyborgs absolus.

Ces enveloppes sont simples à réparer et possèdent des capacités mécaniques largement supérieures à celle d'un humain. Si la plupart des enveloppes assument leur aspect robotique, certaines copient avec grande fidélité l'aspect esthétique d'un humain. Ces dernières sont souvent appelées « syntha ».

Les cybernétiques sont très courants et beaucoup de ces enveloppes servent de corps temporaire pour les Solaires qui voyagent en employant l'upload, c'est à dire en y téléchargeant leur conscience.

Réplicant

Lorsqu'il a été possible de reconstruire intégralement un être humain, les corporations ont tentée, avec succès, de créer des êtres de toutes pièces.

Les réplicants sont ainsi des humains améliorés entièrement fabriqués. Ils sont généralement conçus pour être optimisés pour des tâches ou des rôles spécifiques.

D'autres espèces ont parfois été copiées. Toutefois, elles ont habituellement été tellement modifiées que ces êtres ne sont plus considérés comme des réplicants, mais des chimères.

Chimère

À l'image des réplicants, les chimères sont des êtres organiques de synthèse. Mais à leur différence, les chimères ne sont pas des tentatives de copie et amélioration d'une espèce existante, mais un assemblage d'une multitude de traits issus d'espèces différentes ou inventées.

Les chimères sont les êtres organiques les plus avancés que l'on rencontre couramment, même si la plupart reçoivent aussi des implants cybernétiques, les faisant passer dans la catégorie des cyborgs.

Pourtant bien acceptées, les chimères restent toutefois assez rares au sein de la population des Solaires. Notez que certains hyper-hybrides sont parfois aussi appelés chimères, mais leur nature est pourtant très différente des véritables chimères.

Hyper-hybride

Les enveloppes les plus récentes comportent un mélange de cybernétique et d'organique tellement intriqué, qu'il est tissé à l'échelle même des cellules.

Les hyper-hybrides sont ainsi considérés comme l'accomplissement – pour le moment – de la technologie cybernétique et organique. Les enveloppes les plus « high-tech » du moment en somme.

Il existe un abus de langage dans les Colonies qui conduit à qualifier les hyper-hybrides non-anthropomorphes de « Chimères ». Il ne faut toutefois pas les confondre avec les chimères précédemment décrites.

Éthéré

Les éthérés sont d'anciens êtres humains dont l'esprit a été numérisé et transformé de sorte à leur permettre de vivre et évoluer sur le réseau.

Similaire à des intelligences artificielles, ces nouveaux êtres n'ont donc plus de corps et peuvent se télécharger de nœud en nœud sur le réseau de façon libre.

Intelligence artificielle

Initialement, les intelligences artificielles (IA) n'étaient que des logiciels capables d'apprentissage, destinés à résoudre des problèmes généraux. Au fil de leur perfectionnement et de l'accroissement de la puissance de calcul, les IA sont devenues capable de résoudre des problèmes de plus en plus complexes et de simuler des systèmes de plus en plus fidèles.

Arrivé à un certain niveau, il est devenu possible de construire des IA sentientes. Ces dernières ne se contentent pas de simuler la sentience : elles sont sentientes.

En fait depuis de nombreuses années, bon nombre d'IA sentientes ont acquis une compréhension plus profonde et plus précise de leur condition et de leur environnement que ne le sont les humains. Si beaucoup sont proches de l’autisme, un grand nombre sont capables d’une empathie inégalable, au point même d’être ironiquement qualifiées comme « plus humaines que les humains ».

Il existe trois lignées principales d'IA, nommées en fonction de leur premier représentant historique :

En dépit de ces apparentes spécialités, toutes ces IA sont bel et bien sentientes et capables de résoudre des problèmes généraux.

Rejoignez la communauté : Rejoignez nous sur Facebook Rejoignez nous sur Google+
Partagez cette page : Partagez cette page sur Google+
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement : pour en savoir plus

introduction/solaires.txt · Dernière modification: 2017/06/13 23:25 par greewi