Solaires

 

Modifications organiques

« Pousser les limites du vivant, n'était-ce pas le travail de la nature ? Certains semblent l'avoir trouvée trop lent ! »

En suivant les voies évolutives connues, il est rarement possible de faire mieux que ce que la nature a déjà offert à l'humain sans sortir de ce qui est communément appelé humain. Mais ce n'est pas une préoccupation de beaucoup. Que ce soit en piochant dans les différents organismes connus, en en évoluant de nouveaux ou en améliorant certaines fonctions organiques en les remplaçants par des éléments inaccessibles via les processus évolutifs, les implants organiques sont variés.

Les implants assemblés en laboratoire sont particulièrement efficaces. Ces implants ont évité toute la partie intermédiaire nécessaire à l'obtention d'une structure exploitable et demandent parfois de passer par des niveaux d'énergies qui provoqueraient une destruction totale de leur environnement proche s'ils n'étaient pas assemblés dans des constructeurs universels.

Malgré tout, la plupart des modifications organiques restent dépassées par les modifications cybernétiques.

Cerveau condensé

L'amélioration du cerveau passe par une augmentation conséquente du nombre de neurones et de leurs connexions. L'ingénierie des colonies a ainsi permis de créer des neurones beaucoup plus fins avec des axones plus nombreux et une meilleure organisation des connexions. À même volume, un individu doué d'un tel cerveau quadruple ses capacités mémorielles mais ne ressentira pratiquement aucune autre différence.

L'intérêt de ce dispositif est mis en valeur chez les chimères non humanoïdes dont il permet de réduire significativement la taille.

Immortalité

Historiquement, les organismes ont une durée de vie limitée et ce principalement par des processus internes à ceux-ci. Bien que l'on ne sache pas la cause de ce fait, une piste prometteuse est que la longévité n'étant pas un critère de sélection, d'autres aspects ont été transmis.

De nombreux Solaires considèrent cela comme un passé dont ils ne sont pas obligé de s'encombrer. Avec les nouvelles structures organiques, il est devenu possible d'optimiser et de corriger un certain nombre des mécanismes menant à la mort.

Ces modifications seules ne sont pas suffisantes et ne permettent pas d'inverser l'usure du corps. Il convient toujours d'effectuer sa visite annuelle à l'infirmerie afin d'obtenir d'autres mesures correctrices.

Métabolisme optimisé

Les fonctions du corps humain sont déjà en grande partie optimisées, mais leur paramétrage est adapté à des usages moyens. En visant des conditions particulières et des tâches spécifiques, il est possible d'adapter son métabolisme afin d'augmenter son efficacité. Évidemment cela a un prix puisque ces modifications tendent à réduire l'efficacité dans d'autres situations.

Les gains procurés par cette méthode restent mineurs et les chiffrages indiquent qu'ils ne dépassent pas les 5 à 10 pourcents. En revanche, il permet de compenser complètement les phénomènes tels que la décalcification ou l'affaiblissement musculaire dû à l'apesanteur ou aux faibles gravités.

Muscles améliorés

S'il est possible d'améliorer sa force en augmentant sa masse musculaire, il est aussi possible de profiter des technologies organiques pour améliorer directement les tissus musculaires. Plusieurs augmentations existent : les micro-fibres de maintient qui évitent les déchirements et élongations et les altérations des fibres musculaires qui augmentent la puissance. L'implantation de ces modifications est souvent accompagnée de l'amélioration des tendons et des os pour équilibrer la solidité de ces derniers avec l'accroissement de la puissance musculaire.

Ces améliorations permettent une augmentation de la force d'environ 50% ce qui reste bien en retrait des améliorations cybernétiques correspondantes.

Ordinateur optique sur wetware

L'électronique sur wetware est un domaine qui malgré son ancienneté n'a jamais véritablement été sujet d'une forte commercialisation. L'ordinateur optique sur wetware est l'une des rares exceptions, et encore, son utilisation reste anecdotique.

S'il dispose des fonctionnalités d'un ordinateur optique traditionnel, son fonctionnement reste limité par sa structure qui ne bénéficie pas d'un puissant processeur. En revanche, son intégration quasi-parfaite au sein du système oculaire et cérébral en fait un excellent dispositif de secours.

Phéromones

La chimie des corps organiques est très sensible à l'environnement externe et certaines substances volatiles peuvent altérer l'attitude, voir le comportement, d'un individu. Évidemment ce dispositif reste à des années lumières de toute forme de contrôle mental. Les effets restent limités à des tendances et ne permettent que de moduler les états d'esprits comme l'agressivité ou la mélancolie.

Nombre de ces substances peuvent être produites par des glandes de synthèse et émises par divers vecteurs comme le souffle de la respiration ou l'évaporation de la sueur. Dans tous les cas, il est généralement nécessaire d'inhiber certaines capacités sensorielles et endo-sensorielles pour éviter que l'utilisateur ne soit lui-même sujet à ces substances.

Respiration amphibie

Il a rapidement été possible de modifier le système respiratoire d'un individu pour lui permettre de respirer dans des liquides suffisamment oxygénés. Ces dispositifs comportent des systèmes de branchies et sont souvent accompagnés d'une augmentation sensible de la capacité pulmonaire. Par ailleurs, la plupart de ces modifications requièrent une humidification quasi-permanente de ces dispositifs.

Inutile d'argumenter que devant la très relative utilité de cette modification dans les colonies, son utilisation ne représente que quelques cas dans tout le système solaire.

Squelette dense

Bon nombre d'améliorations augmentent la masse de l'individu et souvent sa force. Devant ces contraintes augmentées, il est souvent nécessaire d'améliorer son squelette pour le rendre plus résistant. Ceci est réalisé en modifiant la structure des os ce qui conduit à la rendre plus denses. Évidemment cela augmente encore légèrement la masse de l'individu mais le but est atteint.

Toujours est-il que ces modifications restent largement inférieures en termes de performances à une structure osseuse artificielle non-organique.

Système sensoriel amélioré

La faune en général dispose de capacités sensorielles spécialisées beaucoup plus performantes que celles à disposition des humains. Grâce aux avancées de la science, il est devenu possible d'en profiter. Ces améliorations offrent des capacités surprenantes même si elles demandent généralement de longs temps d'apprentissages.

Ces améliorations sont les seules à pouvoir entrer en compétition avec les améliorations cybernétiques au prix toutefois d'une perte de polyvalence parfois considérable.

Rejoignez la communauté : Rejoignez nous sur Facebook Rejoignez nous sur Google+
Partagez cette page : Partagez cette page sur Google+
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement : pour en savoir plus

articles/catalogue/modification_organiques.txt · Dernière modification: 2017/06/18 18:05 par morvan