Solaires

 

Implants cybernétiques

« Je me trouvais faible, alors j'ai augmenté mon corps. Aujourd'hui, je me demande si je n'aurais pas aussi du augmenter mon esprit… »

Armes intégrées

Ce sont les mercenaires qui ont utilisé en premier les implants cybernétiques de façon systématique. Il n'est donc pas extraordinaire de noter qu'un grand nombre de ces implants sont des armes interfacées et intégrées.

Il est ainsi courant de trouver des lames rétractables, des armes pulseurs camouflées…

Armure dermique

Une fois encore, cet implant est issu des développements à destination des mercenaires. Il s'agit d'une amélioration remplaçant la peau de son utilisateur de sorte à lui procurer une protection balistique limitée.

Au vu de l'armement actuel, ce dispositif est souvent insuffisant mais il reste utilisé en conjonction avec des plaques de blindages disposées sur les points stratégiques du corps.

Bombe corticale

Dispositif d'autodestruction, la bombe corticale est un dispositif explosif placé dans le cerveau. Sa détonation est suffisamment puissante pour détruire l'ensemble du cerveau et rendre impossible toute tentative d'extraction de données post mortem. L'explosif n'est général pas assez puissant pour provoquer des dégâts en dehors de la boîte crânienne.

Cet implant a parfois été utilisé sur des sujets non consentants comme un moyen de pression, mais cette pratique est strictement interdite dans les colonies et les Solar Wardners semblent suffisamment dissuasifs pour que cette loi soit respectée.

En revanche, cet implant est très utilisé par les espions et autres personnes qui ne souhaitent pas que leurs données atterrissent au mauvais endroit. Beaucoup de mercenaire considèrent que perdre quelques heures de souvenirs valent mieux que de donner des informations à l'ennemi.

Camouflage thermo-optique

Sous sa forme d'implant, le camouflage thermo-optique est un dispositif remplaçant la peau. Il s'agit d'un ensemble de capteurs et d’émetteurs holographiques capables de reproduire l’arrière-plan et donc de rendre son utilisateur invisible ou presque. La plupart de ces dispositifs fonctionnent dans le domaine du visible et du thermique.

Évidemment pour être fonctionnel, ce camouflage requiert que l'utilisateur ne porte pas de vêtement ni équipement. Il ne pourra donc compter que sur ses propres ressources, implants et modifications.

Centrale énergétique

La plupart des implants utilisent l'énergie électrique. Si les plus légers, très minoritaires, peuvent fonctionner en se servant des différences de potentiel présentes au sein du corps humain, les plus lourdes ont besoin d'une alimentation de puissance stable.

La centrale énergétique est un implant comportant une batterie à antimatière qui se recharge via SolNet, si la puissance globale reste raisonnable, ou par le biais d'une prise dans le cas contraire.

Cerveau cybernétique

Souvent considéré comme l'augmentation séparant le cyborg du cyborg absolu, le cerveau cybernétique est l'amélioration ultime pour de nombreux Solaires. Il faut bien comprendre que le cerveau est le dernier organe humain à avoir été amélioré par la cybernétique.

Parfois appelé cerveau électronique, cet implant réduit le temps pris par les réflexes conscients d'un facteur 5. On retrouve ce même facteur de rapidité dans toutes les opérations effectuées par ces cerveaux.

D'un point de vue mémoriel, à volume équivalent, un cerveau électronique peut contenir vingt fois plus d'informations. Malheureusement, à court terme, seules les IA peuvent en bénéficier. Pour des intelligences naturelles ou provoluées, il est nécessaire d'attendre que le réseau neuronal simulé s'étende pour occuper toutes les capacités du cerveau ce qui peut prendre entre plusieurs mois et quelques années. Un esprit supervisé n'échappe normalement pas à cette loi, mais l'IA de supervision peut enregistrer et restaurer des informations en fonction des besoins de l'utilisateur.

Console de décryptage intégrée

Comme de nombreux outils informatiques, il est possible d'intégrer une console de décryptage sous la forme d'un implant cybernétique. Le fonctionnement de cet appareil reste identique à celui d'une console de décryptage traditionnelle à la différence près qu'il fournit des réflexes et une rapidité d'exécution plus rapide grâce à la suppression des interfaces intermédiaires.

Comme vous pouvez vous en douter, cet implant est principalement utilisé par des mercenaires spécialisés dans les opérations spéciales ou l'espionnage.

Derme de protection environnemental

De la même manière que pour l'armure dermique ou le camouflage thermo-optique, cette modification remplace une partie de la peau de son utilisateur. Ici, ce nouveau derme offre une protection contre les agressions environnementales notamment la plupart des brûlures chimiques mais aussi de la chaleur, de l'électricité, du rayonnement nucléaire voir des IEM.

Évidement tout ceci n'est valable que dans des domaines raisonnables et il ne s'agit souvent que d'une atténuation de ces agressions.

Implant mémoriel

L'implant mémoriel est un implant très courant. Il offre à son utilisateur la capacité de mémoriser une quantité colossale d'information et de les restituer sans efforts.

Pour les esprits humains, cette extension de mémoire se révèle encore plus efficace avec l'emploi d'une IA de supervision. En revanche, elle n'est finalement que peu utile pour les IA sur des substrats offrant de hautes performances.

Implant sim-stim

Les implants sim-stim (pour simulation de stimulation) sont des dispositifs destinés à enregistrer et rejouer les informations sensorielles. Ainsi, une personne ayant enregistré de cette façon ses perceptions pourra les revivre plus tard.

Il est aussi possible de télécharger les sensations d'une autre personne ou issues de simulations. Permettant une réalité virtuelle totale, les applications sont très nombreuses : formation, loisir, adaptation à une nouvelle enveloppe, contrôle à distance, etc…

Interface SolNet intégrée

L'ordoptique était devenu un accessoire indispensable et son intégration comme implant était la suite logique de son évolution. Sous sa version la plus aboutie, cet outil est greffé directement au niveau cérébral, fonctionnant comme une extension de l'être.

Évidemment ce sont les IA qui l'exploitent le mieux, mais un esprit humain, surtout s'il est supervisé par une IA, en tire un bénéfice conséquent et il parait de moins en moins envisageable de ne pas en équiper toutes les nouvelles enveloppes.

Une rumeur persistante veut que cet implant puisse servir de backdoor pour pirater le cerveau d'un individu. C'est évidemment faux. En revanche, si cet implant est utilisé au niveau sim-stim, et que l'attaquant est parvenu à percer la glace de l'implant, il reste possible d'altérer les données sensorielles de l'individu. Ceci requiert évidemment des moyens élevés et tout ceci peut devenir rapidement caduque si la victime s'en aperçoit et passe en mode autistique, coupant effectivement l'accès du pirate.

Muscles en nano-fibres

L'un des principaux avantages des corps mécaniques par rapports aux corps organiques se résume au rapport de la puissance mécanique et de la puissance musculaire. C'est pourquoi il s'agit de l'un des implants les plus utilisés tant chez les mercenaires que chez les civils.

Cet implant remplace ou complète le système musculaire par un réseau de nano-fibres mécaniques. Un muscle ainsi augmenté est capable de développer une puissance mécanique trois à cinq fois plus élevée.

Nœud de sauvegarde

Souvent appelé Backup, le nœud de sauvegarde est un implant enregistrant en temps réel la mémoire de son porteur. Ainsi, s'il devait lui arriver malheur, il est possible de retrouver cette mémoire et de la réintégrer dans un clone, un réplicant ou tout autre corps adapté.

La plupart de ces modèles sont fortement blindés, aussi bien au niveau mécanique qu'électromagnétique. Si cela ne suffisait pas, bon nombre de ces implants transmettent régulièrement une copie de sauvegarde à l'un des centres de restauration de la compagnie ayant fourni l'implant.

Cet implant est très courant, surtout parmi les forces de sécurités, les mercenaires et toutes les personnes régulièrement confrontées au danger.

Recycleur atmosphérique

Destiné à augmenter fortement les capacités d'apnée de son utilisateur, le recycleur atmosphérique est un appareil de survie particulièrement gourmand en énergie. Son principe de fonctionnement consiste à casser les molécules de dioxyde de carbone présent dans les poumons pour produire de l'oxygène et des particules de carbone que l'implant stockera temporairement.

Avec une alimentation suffisante, cet implant peut permettre à un humain de rester en apnée pendant plusieurs heures avec une activité raisonnable. En revanche, il reste inefficace dans le cas des décompressions et les autorités continuent de rappeler qu'en cas de décompression, il convient de vider ses poumons.

Squelette renforcé

Avec une augmentation de la force et l'utilisation d'outils ou d'armes hors normes, les contraintes sur le squelette peuvent rapidement dépasser le point de rupture. Aussi, il est parfois important de remplacer celui d'origine par une version mécanique bien plus résistante.

Généralement, les mercenaires en profitent pour ajouter des plaques de protections sur le torse associé à une armure dermique et, bien sûr, ce qu'il faut en muscles augmentés.

Système nerveux câblé

En dépit de ses performances exceptionnelles, le système nerveux humain reste très fortement limité par ses délais de réaction par rapport aux supports électroniques. Il est heureusement possible de modifier le système nerveux en le remplaçant par une version cybernétique beaucoup plus réactive.

Au niveau des performances, les temps de réflexes mécaniques sont divisés par dix tandis que les réflexes conscients bénéficient d'une amélioration de 50% en moyenne. Notez, que l'utilisation d'un cerveau cybernétique peut améliorer les réflexes conscients d'un facteur 5.

L'installation de cet implant requiert un réapprentissage de nombreuses actions de bases, comme la marche par exemple. Ceci ne pose aucun problème pour une IA ou un esprit supervisé, mais cela rebute encore bon nombre d'humains.

Vision augmentée

Longtemps, les dispositifs optiques, non spécialisés, ont eu du mal à égaler les performances de l'œil humain. Depuis cette époque, la technologie a fortement évolué et c'est au tour de l'œil humain de se révéler moins performant. Pour pallier au handicap relatif, de nombreux mercenaires se sont équipés d'implants oculaires destinés à augmenter la vision.

La plupart de ces implants permettent de voir dans des longueurs d'onde jusque-là interdites à l'homme, d'effectuer des agrandissements et même de superposer des informations diverses. Il est par ailleurs courant de coupler ces dispositifs avec un ordoptique intégré quand cet appareil n'est pas ajouté au niveau cérébral.

Rejoignez la communauté : Rejoignez nous sur Facebook Rejoignez nous sur Google+
Partagez cette page : Partagez cette page sur Google+
Sauf mention contraire, le contenu de ce wiki est placé sous les termes de la licence suivante : CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 4.0 International

Ce site utilise des cookies pour son fonctionnement : pour en savoir plus

articles/catalogue/implants_cybernetiques.txt · Dernière modification: 2017/06/18 18:05 par morvan